Recettes, Tous les articles

Recette inspirée d’exotisme : Le Tonik’Smoothie au kiwi de l’Adour

COMME LE KIWI DANS LES LANDES, OU LE QUINOA SUR LES BORDS DE LOIRE, NOTRE PAYS CULTIVE BON NOMBRE DE PRODUITS QU’IL AVAIT L’HABITUDE D’IMPORTER. VOICI NOS CONSEILS POUR LES CUISINIER. 

Ingrédients pour 4 personnes : 4 oranges à jus (type maltaises) • 2 pommes • 4 kiwis de l’Adour • 4 feuilles de menthe fraîche • 1 c. à s. de sucre • 8 glaçons.

Préparation: 10 mn Cuisson : néant

Le smoothie : pressez les oranges, pelez les pommes et les kiwis puis taillez ces deux derniers fruits grossièrement en morceaux. Versez le tout dans un blender avec le jus des oranges, le sucre et la menthe et mixez l’ensemble finement.

La glace pilée : placez les glaçons au centre d’un torchon propre. Fermez bien le torchon, puis frappez-le sur une planche à découper en bois ou sur une surface bien dure et propre (comme votre plan de travail), afin d’éclater au maximum les glaçons. Vous pouvez aussi mixer ces derniers dans un blender.

La finition : versez le smoothie dans de grands verres à jus de fruits puis ajoutez un peu de glace pilée.

Le petit plus sur le kiwi de l’Adour : Introduit à partir d’un plan originaire de Nouvelle-Zélande, en 1965, à Peyrehorade (40), par un arboriculteur landais qui cherchait une alternative aux arbres fruitiers ravagés, alors, par une épidémie, le kiwi a trouvé, dans les Landes, des conditions idéales de culture. Comme le souligne Jean-Marc Poigt, producteur à Hastingues (40) et actuel président du syndicat du kiwi de l’Adour, détenteur d’une IGP depuis 2009 : « Chez nous, on a tout ce dont raffole le kiwi : des terres d’alluvions situées à proximité immédiate d’un cours d’eau (l’Adour), mais aussi une chaleur (22 °C à 28 °C) et une humidité importantes, sans être excessives ». Résultat : la France est devenue, aujourd’hui, le sixième producteur mondial de kiwi, avec 60 000 tonnes de fruits récoltés par an.

Crédit photos : Bevissima