Body, Tous les articles

Avoir un teint frais et hâlé en été : conseils et astuces

SI LA PLUPART D’ENTRE NOUS RÊVE D’AFFICHER UNE JOLIE PEAU BRONZÉE, IL FAUT COMPOSER AVEC LES EFFETS NÉFASTES DU SOLEIL. ALORS COMMENT MÊLER HÂLE ET SANTÉ POUR UNE MINE FRAICHE CET ÉTÉ ?

femme qui danse au soleil

Bon pour le moral, le soleil possède d’autres effets bénéfiques pour la santé. Il permet notamment la production de vitamine D, essentielle à la fixation du calcium. Mais si nous l’apprécions tant, c’est surtout pour pouvoir se faire dorer la pilule et afficher une mine toute bronzée à la rentrée ! Si avoir sa dose de lumière naturelle est important, les effets néfastes des UVA et des UVB sont nombreux.

Suivez nos conseils pour vous garantir une peau en bonne santé et un teint coloré sans risque !

Un impératif : l’hydratation

De l’intérieur et de l’extérieur ! On boit en quantité suffisante – soit entre 1,5 et 2 litres d’eau ou de tisane par jour. On préfère des eaux pauvres en sodium et des tisanes sans sucre. On mise aussi sur une alimentation riche en fruits et légumes, pleins de fibres et d’eau. A vous les jus et les smoothies maison !

Le soir utilisez une huile végétale pour le démaquillage – adaptée à votre type de peau et une crème de nuit hydratante et régénérante. Le matin, préférez un hydrolat – type camomille – et une bombe d’eau thermale avec une crème hydratante légère et fraîche.

On n’oublie pas le cou et le contour des yeux avec un soin spécifique !

Une obligation : la protection

 

femme qui dessine un soleil peau crème solaire

Les UVB, hautement cancérigènes, provoquent les brûlures – ou coups de soleil. Les UVA, également cancérigènes, accélèrent le vieillissement cutané. Ce sont eux qui entraînent la coloration de la peau.

Préférez une crème protectrice à base de filtres minéraux bio sans nano-particules : elle n’est pas absorbée par la peau et protège autant des UVA que des UVB. A base de produits naturels, elle est en plus moins nocive que les crèmes à base de filtres chimiques, et souvent mieux tolérée par les peaux réactives.

N’oubliez pas le parasol anti UV : on bronze aussi à l’ombre ! Évidemment on respecte les règles de base : pas d’exposition entre midi et 16h, et si on n’a pas le choix on porte des vêtements blancs qui couvrent bien le corps ainsi qu’un chapeau ou une casquette. La crème, elle, est obligatoire à n’importe quelle heure !

Un booster : la préparation

Les parapharmacies en regorgent dès les premiers rayons de soleil : les compléments alimentaires pour préparer la peau au soleil. Rien de miraculeux dans tout ça : ils sont en fait composés de minéraux et acides aminés anti-oxydants connus pour leurs propriétés bénéfiques pour la peau. Que vous les preniez en compléments bio sous forme de gélule ou dans l’alimentation, ils aident la peau à faire face aux agressions du soleil et lui permettent de se régénérer correctement.

Le cuivre : il participe à la pigmentation de notre peau. Il aide à la transformation de la tyrosine en mélanine (point suivant). On en trouve dans : la spiruline, les noix de cajou, les noix du Brésil, le cacao, le sésame, les graines de tournesol, le foie, les huîtres.

Le zinc : il contribue à la production de collagène, pour une bonne élasticité de la peau. Il régule également la production de sébum, souvent plus importante en été. On en trouve dans : les huîtres, la viande rouge et la volaille, le foie de veau, le pain complet, le jaune d’œuf, les légumineuses et les oléagineux notamment.

La vitamine E : anti-oxydant puissant, la vitamine E protège la peau des radicaux libres et donc du vieillissement cutané. Hydratante, elle rend la peau plus souple. De nombreuses huiles végétales sont riches en vitamine E. On en trouve dans : les huiles végétales notamment de blé, les oléagineux, les avocats et les sardines.

Le sélénium : Ayant les mêmes effets que la vitamine E, il renforce aussi l’élasticité de la peau. Le mélange avec la vitamine E est d’ailleurs souvent recommandé. On en trouve dans : les fruits de mer, les abats et notamment le foie, le poisson, les œufs, la noix du Brésil et les champignons.

Les alliés : tyrosine et caroténoïde

Enfin, deux alliés de choix : la tyrosine et les caroténoïdes.

grappe de tomates

La tyrosine est un acide aminé qui active la synthèse de mélanine, le pigment qui colore la peau. On en trouve dans les noix de cajou et les noix, l’avocat, les graines de citrouille, les bananes et de nombreux légumes, entre autres.

Les caroténoïdes sont les pigments qui colorent de nombreux légumes en rouge, orange ou jaune. Misez sur la carotte, riche en béta-carotène, la tomate, riche en lycopène. Pensez aussi aux mangues, melons, abricots, patates douces…

Quoi qu’il arrive, limitez les apports de sel, de sucres et de graisses, néfastes à bien des niveaux et aussi pour la peau !

Crédit photos : Bevissima